Ne nous trompons pas d’adversaire …

Mar 15, 2018 | Journal

Notre ministre de l’Economie, Bruno Lemaire, assigne Apple et Google pour pratiques commerciales abusives sur leurs “magasins” d’applications.

A l’évidence la relation commerciale du numéro un mondial avec des (petits) développeurs (parfois 1 ou 2 personnes) est abusive tant la possibilité de négociation est inexistante. Néanmoins jusqu’à preuve du contraire, les (gros) développeurs ne bénéficient pas de meilleures conditions.

Certes, on peut discuter du taux généralement appliqué par les deux géants. Mais il est dans la norme habituellement pratiqué sur toutes les plates-formes.

 

La réponse d’Apple n’a pas tardé.

Nous sommes fiers d’avoir de solides relations avec des dizaines de milliers de développeurs à travers la France, qui ont gagné 1 milliard d’euros sur l’App Store. Beaucoup de ces développeurs talentueux ont fondé leurs entreprises avec une ou deux personnes et ont ensuite vu leurs équipes grandir pour offrir leurs applications aux utilisateurs dans 155 pays. Cela n’a été possible que grâce à l’investissement d’Apple dans iOS, les outils de développement et l’App Store. Apple a toujours défendu la confidentialité et la sécurité des utilisateurs et n’a pas accès aux transactions des utilisateurs avec des applications tierces. Nous sommes entièrement disposés à partager notre histoire devant les tribunaux français et à éclaircir ce malentendu. Dans l’intervalle, nous continuerons d’aider les développeurs français à réaliser leurs rêves et de soutenir les étudiants français dans leur apprentissage du code grâce à notre programme de codage. 

On peut ajouter au crédit d’Apple que sans ce géant mondial, les (petits) développeurs n’auraient jamais eu accès à un marché de cette dimension… Cela représente une manne de salaires, de cotisations sociales, d’impôt, etc…

En outre, l’Etat français a été très incompétent pour accompagner le développement de l’informatique, puis de l’internet, malgré des subventions à ne plus finir.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *