S’il y avait un impôt sur la connerie, l’Etat s’autofinancerait.