Les sondeurs vainqueurs par KO au 1er round

Avr 24, 2017 | Journal

Le premier tour de l’élection présidentielle du 23 avril 2017 devait être l’avénement des “prédictions” des réseaux sociaux, face aux habituels sondages. Leur (relatif) succès outre-atlantique avait permis à certains d’entrevoir un nouveau marché. Une nouvelle forme d’ubérisation !!!

Le résultat des courses est catastrophique pour les exploiteurs des dits réseaux sociaux. Sur les quatre premiers candidats, ils ont donné le classement inversé. Quant aux véritables sondages, ils ont annoncé ce qui s’est passé. Enterrés les votes cachés, et autres arguments …

Pourtant, il est évident que les réseaux sociaux peuvent se manipuler. D’ailleurs, les marchands de ce nouveau temple ne s’en cachent pas. Ils annoncent dans leur argumentaire avoir la possibilité d’orientation, ce qui a été utilisé à fond par le candidat américain …

C’est fou que quand on ne comprend pas la science, on est prêt à avaler les explications les plus fantaisistes des marabouts.