On ne doit pas faire n’importe quoi sur FaceBook

18 février 2018 | Le web

On savait que FaceBook censurait les images, fussent-elles des chefs d’oeuvre de musée, sous le prétexte d’un sein dénudé propre à inciter nos mineurs à la débauche(!), maintenant c’est un autre aspect de nos publications qui peuvent être utilisées en justice …

Licenciée pour des propos tenus sur son compte Facebook privé, un arrêt confirme son renvoi  >>>

“Les messages qu’elle avait publiés sur son compte personnel, et qui étaient visibles par l’ensemble des salariés de son entreprise, n’ont pas été considérés comme étant de nature privée.”

On ne cesse de le répéter “Faites très attention sur FaceBook”.
Rappelons la première grosse bêtise : publier ses photos de vacances en direct. Quel message aux voleurs!
Et maintenant, dire du mal de son chef !
Il y a un permis de conduire, il faudrait aussi une formation préalable aux réseaux sociaux.

0 commentaires