Le crépuscule de la France d’en haut

Sep 19, 2016 | Journal

C’est le dernier livre de Christophe Guiluy. Ce géographe vient de lancer un pavé, capable de démolir nos « Bastilles ».
Nos élites (de France) ont reconstitué une classe dominante qui impose, gère, profite, se reproduit, etc., etc., et a créé toutes les conditions d’une immense fracture avec les classes populaires.
A quand un nouveau 1789 ? Effrayant, ou réconfortant ? Un ouvrage à découvrir au plus vite, du moins avant la prochaine grande élection …

La revue de presse …

Le géographe constate que les classes dominantes captent l’essentiel des bienfaits de la mondialisation en imposant un modèle inégalitaire et défendent un discours qui décrit leur réalité mais pas celle des classes populaires. Le discours anti-Front national n’est alors qu’un prétexte et exclut encore un peu plus la France périphérique…

Plusieurs livres récents tirent la sonnette d’alarme. Le grand déclassement français ne concerne pas que les classes moyennes. Les riches aussi sont sur la sellette. Vrai? Notre chronique hebdomadaire sur la France en campagne…

L’auteur de La France périphérique publie un nouvel essai sur «la France d’en haut». Il explique pourquoi l’opposition entre métropoles mondialisées et catégories populaires est de plus en plus forte. Au point de restaurer la lutte des classes.

(audio)  « Christophe Guilluy : réquisitoire contre la France d’en-haut » – Géographe, consultant auprès de collectivités locales et d’organismes publics – Auteur de « Le crépuscule de la France d’en-haut », éd. Flammarion (14 septembre)

Le livre …