Notre vieille Europe est en lutte contre les multinationales, surtout américaines. Elles sont puissantes, organisées, ingénieuses. L’Europe est divisée, frileuse, et peu imaginative.

Apple a eu le droit de s’implanter en Irlande, pays attractif puisque pour sortir de son marasme il a proposé des taxes et impôts sur les sociétés à des taux très faibles. Pourtant l’Irlande est dans l’Europe, qui n’a rien dit, tout contente de ne pas avoir à aider les irlandais !

Maintenant, l’Europe veut reprendre à Apple les taxes et impôts que cette société aurait dû payé si elle s’était implanté en France ou en Allemagne.

Curieux comme attitude. Quand est-il de nos multinationales ? Ne profitent elles pas de ces mêmes possibilités ?

On nous explique qu’il faudrait prendre les taxes et impôts là où sont les acheteurs (consommateurs). Mais, imaginons que cette logique s’applique au pétrole !!! La réalité est plus simple. Chacun veut sa part du gâteau, et nos états n’acceptent pas plus légitimes qu’eux. Attendons la réaction de l’état américain qui est (très) satisfait de son plus gros contribuable. Si Apple laissait des taxes et impôts en Europe, ce serait un gros manque à gagner pour les USA. Alors ?

L’Irlande fait appel de la décision de Bruxelles condamnant les avantages fiscaux d’Apple …

Apple: Tim Cook qualifie la décision de Bruxelles de «foutaise politique»

Apple: Washington met en garde contre l’approche “unilatérale” de l’UE