Pour le commun des mortels, la justice apparaît compliquée, inaccessible, incompréhensible.

De ce fait, les justiciables la redoutent et la craignent.

Le langage hermétique qui est utilisé, les lieux où elle est rendue (Palais, temple de la Justice … ), le costume qui est porté par les professionnels font qu’elle semble réservée pour les seuls initiés.

Les gens s’en méfient, s’en étournent et la suspectent.

Et pourtant, elle demeure paradoxalement la seule institution en laquelle ils ont encore confiance. Il faut donc la réconcilier avec le peuple qui la recherche depuis toujours.

Il est bien connu et reconnu que l’image et l’humour sont de puissants vecteurs pour faire passer des messages.

La bande dessinée ludique et historique constitue un réel moyen d’atteindre cet objectif.