216 milliards de dollars, le coût des bêtises de M.Z.

11 Avr 2018 | Journal

216 milliards de dollars c’est le montant évaporé en quatre jours du fait des bêtises (lire les excuses) de Mark Zuckerberg ! Faute avouée à moitié pardonnée … 216 milliards !!!

Les copains doivent apprécier.

Quelques comparaisons pour situer l’ampleur des réels problèmes :
– Google a perdu la moitié de la valeur de LVMH,
– Apple celle de Vinci,
– Facebook un peu plus que celle du Groupe AXA,
– Amazon celle de Valeo,
et Microsoft celle du Crédit Agricole.

Bien évidemment, les sceptiques expliqueront que ça monte, puis ça descend, et que … Certes, mais hors les (petits) problèmes financiers qui en découlent, maintenant les Etats, qui courrent après leurs impôts et taxes, ont une obligation ( et enfin une possibilité) de légiférer pour ne pas laisser faire n’importe quoi avec les big data. Nous sommes entrés par la grande porte dans un nouveau rapport de forces.

D’ailleurs, ces géants avaient été contraints depuis longtemps de négocier avec certains pays : la Chine, notamment, qui est non seulement le futur plus grand marché de consommateurs, et le vrai concurrent technologique des Etats-Unis.

In God we trust, disent les américains. Oui, il n’y a bien qu’à lui que l’on peut faire confiance. Pour les autres il faut les lois.

 

le 28 mars 2018Empêtré dans un scandale après la révélation de la fuite des données de 50 millions d’utilisateurs, Facebook diffère la présentation de ses enceintes connectées, puissants outils de collectes de données.
sur une semaine, le titre a dévissé de 15,3%, soit -81,72 milliards de dollars …

le 2 avril 2018 … Facebook aura probablement besoin de “quelques années” pour résoudre les problèmes dévoilés par le scandale sur sa protection défaillante des données personnelles, a déclaré le patron du puissant réseau social, Mark Zuckerberg, dans un entretien publié lundi. Mark Zuckerberg a également défendu le modèle économique de l’entreprise et rétorqué aux critiques adressées à Facebook par le PDG d’Apple, Tim Cook, la semaine dernière.

le 3 avril 2018  73 % des lecteurs de zdnet.fr jugent qu’il est temps de partir, et suivent le conseil de Brian Acton, le co-fondateur de WhatsApp. “Il est temps. #deletefacebook.” avait-il publié sur Twitter la semaine dernière. Un hashtag devenu depuis très populaire.

4 avril 2018  La firme a présenté ses excuses, mardi 3 avril, pour le « désagrément » subi par les internautes. Au site Techcrunch, un porte-parole a expliqué : « Nous avons découvert un problème technique qui empêchait les brouillons de vidéos d’être supprimés. Nous les supprimons actuellement. »

4 avril 2018  Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, va témoigner devant la Commission de l’Energie et du Commerce de la Chambre des représentants aux États-Unis. Selon un communiqué de l’institution, l’audition doit se tenir à 11 avril prochain. Le fondateur du réseau social est convoqué dans le cadre de l’enquête autour du scandale Cambridge Analytica.

6 avril 2018  Le réseau social a indiqué à la Commission européenne que les données personnelles de 2,7 millions de résident de l’UE ont pu être aspirées par la société au coeur du scandale.

9 avril 2018  Après Elon Musk, qui avait supprimé les comptes de Tesla et SpaceX, c’est le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, qui quitte Facebook. Le mouvement #DeleFacebook continue sa progression !

10 avril Impressionnant le mea culpa de MZ, complètement coincé derrière sa cravate. Pas de révélations, seulement la promesse que FB fera maintenant très attention ! Quant au Sénat il a marqué un grand point : il y avait avant, et maintenant il y a après … Fin de cet épisode.

1 Commentaire

  1. Pierre Belujon

    Hep Maurice…

    Il y en a (j’en connais) qui persévèrent à conserver des Action Carmat. A côté de ceux-là, il y a ceux qui conserve leurs actions Carmat, parce qu’ils savent qu’un jour leur persévérence va un jour (non pas payer, parce que c’est juste une attitude humaine pour aider une entreprise qu’on aurait aimer imaginer).Alors, les pertes de MAGAF, honnêtenement, on s’en fout. Je crois que ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que l’on voit poindre le moment où les structures de ommunications ne pourron plus être exploitées par personne…Pierr

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *